Cancer familles

Accueil > Infos Médicales > VERS UN VACCIN THERAPEUTIQUE DU CANCER DU POUMON "NON A PETITES (...)

VERS UN VACCIN THERAPEUTIQUE DU CANCER DU POUMON "NON A PETITES CELLULES"

vendredi 4 février 2011

Vers un vaccin thérapeutique du cancer du poumon « non à petites cellules »

Une collaboration entre les équipes de recherche en immunothérapie de l’IGR et de l’Institut Curie a permis la mise au point d’un vaccin thérapeutique destiné à des patients atteints de cancer du poumon. Son efficacité est testée dans le cadre d’un essai clinique de phase II en cours à l’IGR.

Depuis novembre 2010 s’est ouvert un essai clinique de phase II qui visera à tester l’efficacité d’un vaccin thérapeutique auprès de 41 patients atteints de cancer du poumon dit « non à petites cellules », à un stade avancé, non opérable et répondant à des critères médicaux stricts. Sa mise au point est le fruit d’une collaboration entre les équipes du Pr Laurence Zitvogel, cancérologue et chercheur en immunologie à l’IGR, et son homologue de l’Institut Curie, le Dr Amigorena.

Lutter contre la maladie en stimulant la réponse immunitaire

A la différence d’un vaccin préventif administré pour éviter de tomber malade, "Dex2", au même titre que tous les vaccins thérapeutiques, s’adresse à des patients déjà atteints.
Il est élaboré de manière spécifique à chaque patient inclus dans le protocole. Pour ce faire, des cellules dites monocytes sont extraites par filtrage du sang. En laboratoire, elles sont transformées en cellules dendritiques à partir desquelles des exosomes, aux propriétés immuno-stimulantes démontrées, sont isolés. Ces derniers sont ensuite mis au contact des éléments propres à la tumeur du patient qui s’accrochent à leur surface. Ainsi « chargés », ils sont rendus capables de déclencher une réponse immunitaire forte après leur injection au patient.
L’action de ce vaccin vient donc en aide au système de défense souvent « débordé » par la tumeur. Son effet permettant ainsi d’attendre, en complément de la chimiothérapie, une stabilisation et une régression de la tumeur qui pourrait rendre opérable des lésions jugées inopérables au diagnostic.
"Dex 2" fait suite à deux essais de phase I conduits l’un en France par le Pr Zitvogel et le Dr Escudier, l’autre aux Etats-Unis. Des essais précoces qui ont montré des résultats très encourageants au plan anti-tumoral mais aussi aux plans de la faisabilité et de l’absence de toxicité.

http://www.destinationsante.com/Un-vaccin-contre-le-cancer-du-poumon-Ca-avance.html

http://www.igr.fr/fr/page/101118-passage-tv-jt-20h-france-2_3153

http://www.informationhospitaliere.com/actualite-6307-vaccin-cancer-poumon-cible-racines-tumorales.html

http://www.actualites-news-environnement.com/16831-vaccin-cancer-poumon.html

http://www.terrafemina.com/vie-privee/bien-etre/articles/1501-bientot-un-vaccin-contre-le-cancer-du-poumon--.html

http://www.creapharma.fr/N12320/news/un-vaccin-contre-le-cancer-du-poumon-ca-avance%E2%80%A6.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.