Cancer familles

Accueil > Infos Médicales > RECHERCHES MENEES EN ESPAGNE - BIOLOGIE CELLULAIRE - BE (...)

RECHERCHES MENEES EN ESPAGNE - BIOLOGIE CELLULAIRE - BE ADIT ESPAGNE N° 81 DU 23 AVRIL 2009

lundi 27 avril 2009

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres


BE Espagne numero 81 - 23 avril 2009

Bulletin Electronique du Service Scientifique
de l’Ambassade de France a Madrid

http://www.bulletins-electroniques.com/be_espagne_081.htm


-> BIOLOGIE CELLULAIRE

De la marijuana pour rendre "stone" les cellules cancereuses ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58796.htm

L’equipe de Guillermo Velasco [1] a recemment mis en evidence un mecanisme
selon lequel le THC (tetrahydrocannabinol), la substance active de la
marijuana, est capable d’induire l’apoptose [2] de cellules cancereuses, et
cela sans toucher les cellules saines. Il avait deja ete observe que
l’administration de THC a des rats ou souris ralentit la croissance des
tumeurs prealablement induites [3]. Cependant, jusqu’ici les voies d’action
n’avaient encore jamais pu etre elucidees.

Les chercheurs ont donc decouvert que la clef de ce mecanisme n’est autre
que l’autophagie [4]. Ainsi, les molecules de THC activent le recepteur CB1
[5] qui va alors declencher ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58796.htm

Redacteur : Anne-Laure Fize, service-scientifique@sst-bcn.com

-> BIOLOGIE CELLULAIRE

Decouverte de Wrap53, un nouveau regulateur de p53

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58797.htm

La proteine P53 est le suppresseur de tumeur le plus connu dans le monde
biomedical. Ce facteur de transcription protege l’organisme des cellules
potentiellement dangereuses (presentant des dommages a l’ADN ou une
activation d’oncogenes [1]) en induisant l’inhibition de leur croissance
voire leur apoptose [2]. Les cellules cancereuses peuvent echapper a ce
systeme de defense grace a l’inactivation de p53 ; c’est pourquoi ce gene
est retrouve mute dans plus de la moitie des cancers humains [3]. Une etude
recente, portant sur un transcrit du gene Wrap53, pourrait apporter une
explication a l’autre moitie des tumeurs [4].

En effet, en collaboration avec une equipe suedoise, Cristina Mendez-Vidal,
du centre scientifique andalou CABIMER, a pu mettre en evidence ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58797.htm

Redacteur : Anne-Laure Fize, service-scientifique@sst-bcn.com

-> BIOLOGIE CELLULAIRE

Le recepteur TRB1, un nouvel ennemi du cancer

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58798.htm

Des chercheurs de l’Instituto de Investigaciones Biomedicas Alberto Sols de
Madrid (UAM-CSIC) [1] ont mis en evidence le role de TRB1 dans la
progression tumorale. Cette proteine fait partie des recepteurs aux hormones
thyroidiennes et, comme eux, sa perte est commune a beaucoup de tumeurs.

L’equipe menee par Ana Aranda Iriarte a donc observe l’effet de la
reexpression de cette proteine dans des cellules cancereuses. Des cellules
d’hepatocarcinome [2] ou de cancer du sein, dont l’expression de TRB1 a ete
prealablement retablie ou non, ont ete injectees dans la queue de souris
immunodeprimees [3]. Les scientifiques ont ainsi observe que les souris
ayant recu des cellules cancereuses re-exprimant TRB1 ne developpaient pas
(ou tres peu) de tumeurs ou metastases, a l’inverse de celles auxquelles a
ete inocule le lot de cellules non modifiees. Ces observations in vivo sont
coherentes avec celles obtenues en culture in vitro, c’est-a-dire une
diminution de la capacite d’invasion et de croissance des cellules
re-exprimant le recepteur.

Ces resultats laissent donc sous-entendre un role important de TRB1, et
surement de l’ensemble des recepteurs aux hormones thyroidiennes, en tant
que represseur de la croissance tumorale et de la formation de metastases.
Une nouvelle piste a suivre dans la course aux therapies anticancereuses ...

[2] Hepatocarcinome : appele egalement carcinome hepatocellulaire, il s’agit
du cancer primitif du foie.

[3] Il s’agit d’une souris dont le systeme immunitaire a ete detruit ou
affaibli (dans le cas present il a ete detruit)

Pour en savoir plus, contacts :
[1] Ana Aranda Iriarte - Universidad Autonoma de Madrid - Instituto de
Investigaciones Biomedicas Alberto Sols (CSIC) - C/Arturo Duperier 4 - 28029
Madrid - Tel : +34 915 854 400 - Email : aaranda@iib.uam.es
Sources : - Communique de presse de L’Universidad Autonoma de Madrid,
12/03/09
- "Thyroid hormone receptor beta1 acts as a potente supresor of tumor
invasiveness and metastasis", Martinez-Iglesias et al, Cancer Res. 2009 Jan
15 69(2) : 501-9
Redacteur : Anne-Laure Fize, service-scientifique@sst-bcn.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.