Cancer familles

Accueil > Infos Médicales > RECHERCHE INTERNATIONALE SOURCE ADIT Novembre 2008

RECHERCHE INTERNATIONALE SOURCE ADIT Novembre 2008

mercredi 5 novembre 2008

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres

BE Allemagne numero 410 - 5 novembre 2008

Bulletin Electronique du Service pour la Science et la Technologie
de l’Ambassade de France a Berlin

http://www.bulletins-electroniques.com/be_allemagne_410.htm

========================

-> MEDECINE

Une molecule qui fait d’une pierre deux coups contre les melanomes

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56547.htm

Une equipe internationale de chercheurs, sous la direction de l’Universite
de Bonn, a mis au point une molecule capable d’agir doublement contre les melanomes. D’une part, sa structure proche de celle d’un virus declenche une
plus forte reponse du systeme immunitaire, d’autre part, cette molecule
desactive un gene dans les cellules degenerees, ce qui provoque leur
apoptose (suicide cellulaire) [1]. Les chercheurs ont pu mettre en evidence
l’effet de cette molecule en la testant sur des metastases de poumons de
souris.

La substance utilisee par l’equipe de scientifiques pour cette etude etait
un fragment d’ARN. En effet, les chercheurs savent, depuis peu, que l’ARN
peut desactiver certains genes, de maniere ciblee. La decouverte de ce
phenomene, appele interference ARN [2], a valu le prix Nobel de medecine aux
Americains Craig Mello et Andrew Fire en 2006.

Se basant sur les derniers ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56547.htm

Redacteur : Nicolas Tinois, nicolas.tinois@uni-bonn.de

===================================================

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres


BE Chine numero 54 - 5 novembre 2008

Bulletin Electronique du Service Scientifique
de l’Ambassade de France a Pekin

http://www.bulletins-electroniques.com/be_chine_054.htm

================================================================

-> DECOUVERTE
Nouvelle avancee dans la recherche sur les risques de cancer du sein chez
les femmes chinoises
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56522.htm

Les chercheurs de la CAS ont recemment realise une avancee dans la recherche
sur le risque de cancer du sein chez les femmes en Chine.

En collaboration avec les scientifiques de la Nanjing Medical University,
une equipe de chercheurs de l’Institut of Nutritional Sciences conduite par
le professeur WANG Hui a mene une etude sur la relation entre le risque de
cancer du sein et PALB2, un gene codant pour une proteine susceptible d’agir
sur la destruction des tumeurs. Comme publie dans le journal Clinical Cancer
Research, les polymorphismes de 4 nucleotides simples (SNPs) parmi les 19
SNPs du gene PALB2 ont ete selectionnes et genotypes chez 1 049 patientes
atteints du cancer du sein et 1 073 patientes saines parmi la population
chinoise. Basee sur l’hypothese multiple testee par la methode de
Benjammini-Hochberg, 3 SNPs associees a l’augmentation du risque de cancer
du sein ont ete trouves.

Cette decouverte pourrait poser des bases theoriques pour une identification
des personnes a risque dans la population chinoise.

Pour en savoir plus, contacts :
http://english.cas.cn/eng2003/news/detailnewsb.asp?InfoNo=27409
Sources : CAS 29/10/2008
Redacteur : Valerie Leung-Tack

=================================

BE Portugal 36 >> 3/11/2008

Recherche biomédicale

Découverte d’un nouveau mécanisme responsable du développement des leucémies lymphoblastique aigüe de type T
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56497.htm

La leucémie lymphoblastique aigüe (LAL) est le résultat d’un dommage génétique de l’ADN des cellules qui se développent dans la moelle osseuse. Elle est définie par un envahissement de la moelle osseuse par une population lymphoïde immature et monoclonale, les lymphoblastes leucémiques. Cette maladie provoque des déficiences en globules rouges, plaquettes et globules blancs (lymphocytes), spécialement les polynucléaires neutrophiles. Elle touche essentiellement les enfants et les jeunes adultes.

Illustration disponible sur le web à l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56497.htm

Environ 15% des cas de leucémie lymphoblastique aigüe sont dus à la prolifération incontrôlée de cellules précurseures des lymphocytes T. Jusqu’à présent, le déclenchement de la leucémie aigüe de la lignée T était assimilé à la mutation du gène suppresseur de tumeurs, le gène PTEN (Phosphatase and Tensin homolog mutated in multiple advanced cancers 1). Une équipe dirigée par le Professeur Joao Taborda Barata de l’Institut de Médecine Moléculaire de Lisbonne (IMM) constituée de chercheurs de l’IMM, de l’Hôpital Santa Cruz à Carnaxide (Portugal), du Centre Infantil Boldrini (Brésil), de l’Université de Dundee (Royaume Uni) et de l’université de l’Indiana (Etats-Unis) a montré que la cancérisation des cellules T n’est pas toujours synonyme de mutation du gène PTEN et de problème d’expression de la protéine associée. Les résultats de l’étude ont été publiés début octobre dans le Journal of Clinical Investigation [1]. Cette étude montre que la leucémie aigüe de cellules T peut aussi être déclenchée directement par l’interaction de deux protéines présentes dans les cellules. L’unes d’elles, la protéine codée par le gène PTEN est une protéine qui inhibe le développement des tumeurs malignes. Il était déjà connu que dans cette leucémie la protéine PTEN était inactivée, cette inactivation étant assimilée à la mutation du gène. Les scientifiques ont découvert qu’une enzyme, la caséine kinase 2 (CK2), est capable d’altérer chimiquement la protéine PTEN et de la rendre inactive. Une fois la protéine inactivée, les conséquences observées sont les mêmes que celle d’une mutation génétique.

Les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang de malades atteints de leucémies lymphoblastique aigüe. Ils ont montré l’absence d’altération du gène PTEN dans la plupart des cellules T et une expression plus forte de la protéine PTEN que dans les cellules précurseures T normales. Ils ont constaté alors qu’à l’hyper expression de la protéine PTEN était associée une diminution de l’activité lipide phosphatase de la PTEN, provoquant une hyper expression de la caséine kinase 2 (CK2). Celle-ci rendait alors inactive la protéine PTEN. En parallèle, des taux anormalement élevés d’espèces réactives de l’oxygène (ERO) pouvant participer à l’inactivation de la protéine PTEN ont été observés dans ces cellules. Les chercheurs ont montré également in vitro que l’application d’inhibiteurs de la CK2 et de capteurs de ERO aux lymphocytes T déficients réactive la protéine PTEN et provoque en conséquence la mort des cellules cancéreuses. La même application à des lymphocytes T normaux n’engendre pas de destruction des cellules. Cette découverte pourrait permettre à terme de développer des inhibiteurs de CK2 qui permettraient la destruction des cellules leucémiques sans toucher les cellules normales. Cette étude très prometteuse a été effectuée sur des cellules en culture. Les recherches doivent maintenant continuer sur des tests animaux avant que les premiers essais cliniques ne soient envisagés.

Pour en savoir plus, contacts :

- [1] "PTEN posttranslational inactivation and hyperactivation of the PI3K/Akt pathway sustain primary T cell leukemia viability" Ana Silva, J. Andrés Yunes, Bruno A. Cardoso, Leila R. Martins, Patrícia Y. Jotta, Miguel Abecasis, Alexandre E. Nowill, Nick R. Leslie, Angelo A. Cardoso and Joao T. Barata - Journal of Clinical Investigation - 1/10/2008- http://www.jci.org/articles/view/34616
- "Importants progrès dans la compréhension de la leucémie aiguë lymphoblastique", BE Royaume-Uni 83, 5/02/2008 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53077.htm

Source :

"Descoberto mecanismo inédito que promove leucemias infantis" - Publico - Ana Gerschenfeld - 1/10/2008 : http://ultimahora.publico.clix.pt/noticia.aspx?id=1344604

Rédacteur :

Céline Martins - celine.martins@diplomatie.gouv.fr ou coop.scientifique@ifp-lisboa.com

Origine : BE Portugal numéro 36 (3/11/2008) - Ambassade de France au Portugal / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56497.htm

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.