Cancer familles

Accueil > Infos Médicales > LE NEUROBLASTOME - en direct des labos

LE NEUROBLASTOME - en direct des labos

vendredi 17 octobre 2008

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres

BE France numero 216 - 17 octobre 2008

Bulletin Electronique France

http://www.bulletins-electroniques.com/be_france_216.htm
- 

EN DIRECT DES LABOS

Cancer : le gene Alk, acteur cle du developpement du neuroblastome

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56344.htm

Le neuroblastome est la tumeur solide extra-cerebrale la plus frequente chez
les jeunes enfants. 50% des enfants atteints, qu’il s’agisse des filles ou
des garcons, sont ages de moins de deux ans. Chaque annee, la France
denombre 150 nouveaux cas, dont un quart sont pris en charge par l’Institut
Curie, centre de reference internationale pour la prise en charge et la
recherche sur cette pathologie. Rappelons que le neuroblastome se developpe
au detriment du systeme nerveux sympathique et plus precisement au niveau
des petites cellules rondes derivees de la crete neurale, une region
transitoire caracteristique des embryons de vertebres. Il touche
principalement l’abdomen, et plus rarement le thorax, le cou et la partie
inferieure du bassin.

Dans un article publié dans la revue Nature datée 16 octobre, l’équipe d’Olivier Delattre, qui dirige l’Unité Inserm 830 au sein de l’Institut Curie, montre que l’altération du gène Alk est étroitement associée au développement du neuroblastome. Dans le cadre d’une collaboration nationale avec d’autres centres prenant en charge cette pathologie, et d’un rapprochement, qualifié d’exemplaire, entre les médecins et les chercheurs de l’Institut Pasteur, cette équipe a pu en effet effectuer l’analyse génétique de 592 prélèvements de neuroblastome et découvrir que le gène Alk était altéré dans toutes ces tumeurs, soit par une augmentation du nombre de copies, soit par des mutations activatrices. Par ailleurs, ils ont également observé que l’inhibition du gène Alk dans des cellules de neuroblastome entraîne une forte baisse de la prolifération cellulaire.

Institut Curie - Unité Inserm 830 "Génétique et Biologie des Cancers" - Olivier Delattre : tél. +33 (0)1 56 24 66 81 -
email : olivier.delattre@curie.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.