Cancer familles

Accueil > Bloc infos > RECHERCHE INTERNATIONALE - INFOS MEDICALES - SOURCE ADIT Bulletins (...)

RECHERCHE INTERNATIONALE - INFOS MEDICALES - SOURCE ADIT Bulletins électroniques - fin septembre/début octobre 2008

mercredi 1er octobre 2008

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres

BE Etats-Unis numero 135 - 26 septembre 2008

Bulletin Electronique de la Mission pour la Science et la Technologie
de l’Ambassade de France aux Etats-Unis

http://www.bulletins-electroniques.com/be_etatsunis_135.htm

-> SCIENCES DE LA VIE
La coloscopie virtuelle, vers une prevention systematique des cancers
colorectaux ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56090.htm

Le "National CT Colonography Trial", etude incluant 15 centres de recherche
des Etats-Unis, valide aujourd’hui que la coloscopie virtuelle obtenue par
tomographie est aussi efficace que la coloscopie conventionnelle utilisant
une sonde flexible surmontee d’une camera, pour detecter les cancers
colorectaux et les polypes precancereux.

Les cancers colorectaux, CRC, constituent le troisieme type de cancers le
plus frequemment diagnostique (150.000 nouveaux cas en 2008 aux U.S selon le
National Cancer Institute) et la seconde cause de mortalite par cancer aux
Etats-Unis (50.000 deces en 2008 selon le NCI). La majorite des cancers du
colon pourrait pourtant etre evitee par un depistage precoce des lesions
precancereuses sur lesquelles il est encore temps d’intervenir. Le depistage
est donc absolument essentiel. Et pourtant la frequence des tests de
depistage est faible en raison de la ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56090.htm

Redacteur : Camille Arnaud, deputy-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org -
Rachel Jouan
===================================================

BE Allemagne numero 405 - 1 octobre 2008

Bulletin Electronique du Service pour la Science et la Technologie
de l’Ambassade de France a Berlin

http://www.bulletins-electroniques.com/be_allemagne_405.htm

-> MEDECINE
Le double role protecteur des cellules dendritiques

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56137.htm

Une equipe de chercheurs de l’Universite de Bonn a mis en evidence le double
role des cellules dendritiques dans la defense immunitaire humaine contre
des infections graves telles que la tuberculose, par exemple.

Les cellules immunitaires et les phagocytes jouent un role cle dans la
reconnaissance et la defense contre les agents pathogenes. En particulier,
un type de ces cellules, les cellules dendritiques [1], font office
d’eclaireurs qui circulent en permanence dans le corps humain. Elles
reconnaissent les agents pathogenes et transmettent les informations
collectees a d’autres cellules immunitaires.

Les chercheurs se sont penches sur le cas des reactions inflammatoires dues
a la presence de bacteries comme Mycobacterium tuberculosis (ou bacille de
Koch) provoquant la tuberculose, ou encore l’agent pathogene responsable de
la listeriose. Ces inflammations sont caracterisees par la formation de
petits amas de cellules, appeles granulomes [2], qui permettent d’isoler le
foyer de l’inflammation. Les scientifiques ont observe, suite a
l’inflammation, la formation de toute une liste de molecules freinant le
systeme immunitaire. Dans un organisme sain, celles-ci permettent d’empecher
les maladies auto-immunes.

Les chercheurs ont pu observer que les cellules dendritiques jouent un role
double dans le cas d’infections qui peuvent se reveler mortelles. D’une
part, elles renforcent la defense immunitaire chez les cellules infectees,
en tuant les bacteries qui s’y trouvent. D’autre part, elles empechent la
formation des granulomes et ainsi la propagation des agents pathogenes.

Les scientifiques veulent desormais approfondir leurs recherches et
decouvrir quels mecanismes sont responsables du double role des cellules
dendritiques. Ils esperent ainsi pouvoir, a terme, proteger de maniere
selective les cellules saines des infections causees par les agents
pathogenes.

Pour en savoir plus, contacts :
- [1] Article de Wikipedia sur les cellules dendritiques :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_dendritique
- [2] Article de Wikipedia sur le granulome :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Granulome
- Prof. Dr. Joachim L. Schultze - Departement de genomique et de regulation
immunitaire, Institut LIMES, Universite de Bonn, Meckenheimer Allee 169,
D53115 Bonn - tel : +49 228 73 6550, fax : +49 228 73 5499 - email :
j.schultze@uni-bonn.de - http://www.limes-zentrum.uni-bonn.de/
- Article du BE Allemagne sur un theme proche : " Des decouvertes sur les
reactions auto-immunitaires utilisables dans les therapies contre les
tumeurs" - BE Allemagne 382 -
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/54293.htm - 23/04/2008
Sources : Depeche idw, communique de presse de l’Universite de Bonn -
23/09/2008
Redacteur : Nicolas Tinois, nicolas.tinois@uni-bonn.de


-> MEDECINE
Pourquoi les cellules cancereuses se divisent-elles de maniere
incontrolee ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56138.htm

Des chercheurs de l’Universite de la Ruhr-Bochum ont mis en evidence et
explique le role central d’un oncogene [1] dans la division des cellules
cancereuses, montrant ainsi pourquoi la chimiotherapie ne bloque pas cette
division mais provoque la mort des cellules tumorales.

Dans pres de la moitie de cas de tumeurs, l’oncogene c-myc presente une
suractivite. Ceci provoque une surproduction de proteines c-myc, lesquelles
influencent d’autres mecanismes de regulation. Les chercheurs ont pu
demontrer que le c-myc active le gene AP4, provoquant ainsi la formation de
la proteine AP4 associee. Cette proteine limite la synthese d’un regulateur
essentiel genant la division des cellules, et ce, en prenant sa place dans
le genome. Ainsi, les cellules tumorales ne repondent plus aux substances
qui assurent habituellement le blocage de la division cellulaire, ce qui
explique notamment que la chimiotherapie ne provoque que la mort des
cellules tumorales, mais pas l’arret de leur division cellulaire.

En outre, les chercheurs ont pu montrer que les carcinomes du gros intestin
produisent de fortes quantites de proteine AP4, au contraire des tissus
sains du gros intestin. Ces nouvelles connaissances permettraient, a
l’avenir, d’empecher la division des cellules tumorales de maniere ciblee en
intervenant dans cette chaine de signaux.

Pour en savoir plus, contacts :
- [1] Article de Wikipedia sur les oncogenes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oncog%C3%A8ne
- Prof. Dr. Heiko Hermeking - Institut de pathologie, Universite de la
Ruhr-Bochum, Burkle-de-la-Camp-Platz 1, D44789 Bochum - tel : +49 234 302
4918, fax : +49 234 302 4911 - email : heiko.hermeking@rub.de -
http://www.bergmannsheil.de/index.php?id=53/
Sources : Depeche idw, communique de presse de l’Universite de la
Ruhr-Bochum - 22709/2008
Redacteur : Nicolas Tinois, nicolas.tinois@uni-bonn.de

=============================================

bulletins-electroniques.com - Veille Technologique Internationale
un service ADIT en partenariat avec le Ministere des Affaires Etrangeres

BE Israel numero 65 - 29 septembre 2008

Bulletin Electronique du Service Scientifique
de l’Ambassade de France a Tel Aviv

http://www.bulletins-electroniques.com/be_israel_065.htm


-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
La joie de vivre, un remede contre le cancer du sein ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56111.htm

D’apres une etude du Pr Ronit Peled, de l’universite Ben Gurion du Neguev,
la joie de vivre et l’optimisme pourraient jouer un role contre le cancer du
sein tandis qu’une vie difficile accentuerait le risque de developper la
maladie.

Le professeur arrive a ces conclusions suite a des etudes statistiques. "Les
mecanismes par lesquels interagissent les systemes nerveux, hormonaux et
immunitaires avec le comportement et l’impact des evenements exterieurs
restent flous. Les liens entre la joie de vivre et la sante devraient etre
approfondis dans de prochaines etudes et des mesures de prevention devraient
etre prises" affirme Pr Peled.

Cette etude, intitulee "Breast Cancer, Psychological Distress and Life
Events among Young Women", a ete publiee dans la revue anglaise BMC Cancer.

Pour en savoir plus, contacts :
- http://web.bgu.ac.il/Eng/home/News/BREAST+CANCER.htm
- http://web.bgu.ac.il/Eng/Home
Sources : Ben Gurion University Press Release 26/08/2008
Redacteur : Sarah Lawan Gana - science@ambfr-il.org

-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
L’heure de gloire du regime cretois

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56114.htm

Une etude de deux ans menee par des chercheurs de l’universite Ben Gurion,
du Centre de Recherche Nucleaire de Dimona (Israel), en collaboration avec
l’universite Harvard (USA), l’Universite de Leibzig (Allemagne) et
l’universite Western Ontario (Canada), revele qu’un regime alimentaire
mediterraneen (riche en legumes et fruits frais, cereales, pain, fruits
secs, poisson, huile d’olive, fromage frais, yoghourts et vin rouge avec
moderation) pauvre en hydrate de carbone serait plus sur et plus efficace
qu’un regime pauvre en graisse.

Cette etude est publiee dans le "New England Journal of Medicine".

Pour en savoir plus, contacts :
- http://web.bgu.ac.il/Eng/home/News/NEJM.htm
- http://web.bgu.ac.il/Eng/Home
Sources : Ben Gurion University Press Release 17/07/2008
Redacteur : Sarah Lawan Gana - science@ambfr-il.org
=====================================

-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
La genealogie des cellules pour lutter contre le cancer

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56115.htm

Deux etudes complementaires menees par des chercheurs de l’Institut Weizmann
montrent le developpement d’une nouvelle methode de recomposition de l’arbre
genealogique d’une cellule.

A chaque division cellulaire, des mutations inoffensives apparaissent. Les
cellules de deux generations differentes sont donc identifiables, en terme
de lignee genealogique, par le nombre de mutations qu’elles comportent.
L’equipe du Weizmann a systematise l’estimation quantitative du nombre de
mutations par cellules grace a des methodes d’amplification de l’ADN et des
simulations informatiques. Ils ont applique cette technique pour retracer
l’histoire du developpement du cancer. Jusque-la, les scientifiques ont ete
capables de calculer l’age d’une tumeur et de caracteriser sa croissance.
Suite a cette etude, ils pensent que l’etude de la lignee des cellules
cancereuses les menera aux racines du cancer.

Jusque maintenant, seules les lignees de petits organismes, qui possedent un
millier de cellules, ou "branches", avaient ete determinees. Le Pr Ehud
Shapiro et ses doctorants Dan Frumkin et Adam Wasserstrom, des departements
de biochimie, d’informatique et de mathematiques appliquees de l’Institut
Weizmann, sont parvenus a reconstituer des arbres pour des grands
organismes, comme ceux des humains.

Pour en savoir plus, contacts :
- http://80.70.129.162/site/en/weizman.asp?pi=371&doc_id=5193
- http://www.weizmann.ac.il/
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/8OX90
Sources : Weizmann Press Release 16/07/2008
Redacteur : Sarah Lawan Gana - science@ambfr-il.org

-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
Les fleurs de jasmin revelent leur pouvoir contre le cancer

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56119.htm

Dans une course entre laboratoires au meilleur medicament anti-cancereux, la
societe israelienne Sepal vient de developper une nouvelle molecule. Les
atouts du jasmonate, issu du jasmin et fruit des recherches du professeur
Eliezer Flescher de l’ecole de medecine de l’universite de Tel Aviv, ont ete
devoiles debut aout. Pas moins de 3 millions de dollars provenant d’agences
gouvernementales israeliennes et de 7 millions de dollars investis par
Coronis Partners, une societe israelienne d’investissement, ont alimente les
recherches menees a l’universite de Tel Aviv.

Le jasmonate est la principale molecule odorante du jasmin et egalement une
hormone de stress qui protege la plante. Ce sont ses proprietes chimiques
particulieres que Sepal met en avant pour ameliorer l’efficacite des
medicaments anti-cancer, avant eventuellement d’utiliser la molecule seule
comme medicament a part entiere ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56119.htm

Redacteur : Esther Leburgue - technologie@ambafrance-il.org

-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
Des traitements pour venir a bout des bacteries resistantes

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56120.htm

Certaines maladies, comme la tuberculose, peuvent rester en sommeil pendant
des annees avant de causer a nouveau des degats dans l’organisme. La faute
incombe a des bacteries resistantes aux traitements antibiotiques. Des
chercheurs de l’universite Hebraique de Jerusalem viennent de trouver des
methodes pour combattre ces bacteries.

Les bacteries resistantes, que l’on appelle aussi bacteries dormantes, ne
souffrent pas du travail des antibiotiques et sont bien souvent la raison de
l’echec de ces traitements. Devant ce constat, une equipe de chercheurs de
l’Institut de Physique Racah l’Universite Hebraique, avec a sa tete la
bio-physicienne Nathalie Q. Balaban, epaulee par Orit Gefen, doctorant et
Sivan Pearl, etudiant en master, a etudie le fonctionnement de ces bacteries
latentes.

Leurs travaux mettent en lumiere deux nouvelles methodes pour eradiquer ces
dernieres. La premiere ...

... Lire la suite de cet article sur le web a l’url :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56120.htm

Redacteur : Esther Leburgue - technologie@ambafrance-il.org

-> SANTE - MEDECINE - PHARMACIE
Les cellules souches luttent contre la sclerose en plaques

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56121.htm

Des chercheurs de l’hopital Hadassah de Jerusalem auraient trouve un moyen
pour ralentir l’apparition des symptomes induits par la sclerose en plaques.
Ce sont les prometteuses " cellules souches " qui ont cet effet benefique.
Les resultats ont ete publies le 5 septembre dans la revue scientifique PLoS
ONE.

L’equipe, emmenee par le professeur Tamir ben Hur, directeur du departement
Neurologie et par le professeur Benjamin Reubinoff, directeur du centre de
recherche sur les cellules souches humaines embryonnaires a Hadassah, a
demontre pour la premiere fois que la transplantation de cellules souches
qui proviennent de cellules embryonnaires humaines, ont la capacite de
reduire les symptomes cliniques chez des rats auxquels la maladie a ete
induite.

Cette pathologie est une maladie inflammatoire auto-immune du systeme
nerveux central. Chez les patients qui souffrent de cette maladie, le
systeme immunitaire prend pour cible la myeline, substance protectrice des
fibres nerveuses. Au final, les capacites sensorielles, motrices, visuelles,
de l’equilibre et du controle du sphincter sont alterees.

Les cellules souches transplantees dans le cerveau des souris atteintes ont
migre vers les sites inflammatoires et ont mis fin a la reaction
inflammatoire dans le cerveau. Les animaux ne souffraient plus ni de
demyelinisation, ni de lesions au niveau des axones (prolongements des
neurones), les troubles caracteristiques de la sclerose en plaques.

Cell Cure Neurosciences, entreprise qui developpe des cellules souches
derivees de cellules souches embryonnaires humaines pour lutter contre les
maladies neurodegeneratives, a initie un programme de recherche qui conduira
a des essais cliniques sur des patients atteints de sclerose en plaques.

Pour en savoir plus, contacts :
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/nqKoF
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/EP73e
Sources : Hadassah Medical Organization Press Release 08/09/2008
Redacteur : Esther Leburgue - technologie@ambafrance-il.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.