Cancer familles

Accueil > Bloc infos > Médicaments - Produits > LE LAPATINIB

LE LAPATINIB

TRAITEMENT ORAL CONTRE LE CANCER DU SEIN

dimanche 6 juillet 2008, par Giselle Penat

TRAITEMENT ORAL CONTRE LE CANCER DU SEIN

Traitement oral contre le cancer du sein

20 juin 2008 - 07:44 Destination Santé

La Commission européenne vient d’autoriser la mise sur le marché du lapatinib (Tyverb®, GSK) contre les cancers du sein avancés métastatiques sur-exprimant les récepteurs HER-2, caractéristiques des cellules tumorales qui gouvernent la formation de métastases.

Ce médicament autorisé aux Etats-Unis depuis 2007 bénéficiait en France, d’une Autorisation temporaire d’Utilisation (ATU). Chez les patientes déjà traitées et chez qui sont apparues des métastases, son utilisation est désormais autorisée par l’Europe en association avec la capecitabine. Ce qui ne constitue pas une surprise car déjà l’été dernier le Dr Jean-Yves Blay, Directeur scientifique du Cancéropôle Lyon-Auvergne-Rhône Alpes, (CLARA) nous expliquait lors du congrès de l’ASCO à Chicago que « l’incidence (des métastases cérébrales) paraît nettement moins importante lorsque la prise de lapatinib est associée à la capecitabine ».

L’octroi d’une AMM européenne ne signifie pas que le médicament devienne d’emblée, disponible dans les services français. Le fabricant a fait savoir qu’il « travaille d’ores et déjà avec les autorités locales (de chaque pays) pour faire en sorte que le lapatinib soit accessible aussi tôt que possible aux patientes éligibles. » Le lapatinib est le premier traitement ciblé par voie orale dans le cancer du sein métastatique. Il ouvre aussi, des potentialités intéressantes, qui pourraient déboucher sur la possibilité de réduire les doses administrées dans des proportions importantes. Ce serait une source d’économies très substantielles, que certains auteurs estiment supérieures à 1 700 dollars par mois et par malade.

le lapatinib est déjà largement utilisé en France, dans le cadre d’essais thérapeutiques, bien sûr. Je rappelle, que comme l’Herceptin, il ne marche que dans les tumeurs qui expriment la protéine HE2R (soit 20 à 30% des cancers du sein)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.