Cancer familles

Accueil > Infos Médicales > BE Allemagne numéro 261 - 9 novembre 2005

BE Allemagne numéro 261 - 9 novembre 2005

samedi 12 novembre 2005, par Cancer-famille

Veille Technologique Internationale http://www.bulletins-electroniques.com

Un service ADIT en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangeres

BE Allemagne numéro 261 - 9 novembre 2005 - Hebdomadaire

Bulletin Electronique du Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France a Berlin
http://www.bulletins-electroniques.com/accueil/be_allemagne.php

SANTE - MEDECINE
L’immuno -radiothérapie augmente l’espérance de vie des malades atteints d’un cancer du colon
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30539.htm
Un essai clinique de phase II, effectue a Gottingen, vient de montrer qu’une
injection unique de l’anticorps monoclonal I131-Labetuzumab, marque
radioactivement, augmente significativement espérance de vie des patients
atteints du cancer du colon et ayant préalablement subi une intervention
chirurgicale.
Cette étude a été mène conjointement par la faculté de médecine de
l’université de Gottingen et le "Garden State Cancer Center for Molecular
Medecine and Immunology" de Belleville (New-Jersey, Etats-Unis) et a été
publiée dans la revue "journal of clinical oncology" (vol.23 (27),
p.6763-70).
Les patients traités avec le I131-Labetuzumab ont survécu en moyenne 68 mois
après le traitement, doublant ainsi leur espérance de vie par rapport aux
patients n’ayant pas reçu de radio-immunotherapie. Cinq ans après le
traitement, la moitie des patients traités était toujours en vie contre
seulement un tiers des patients non traites.
Ces résultats encourageants sont dus au mode d’action particulier du
I131-Labetuzumab. Cet anticorps est capable de se lier aux métastases qui ne
peuvent pas être détectes par l’imagerie médicale. L’iode radioactif auquel
ces anticorps sont couples va ensuite éliminer ces cellules cancéreuses.
Le développement de cet anticorps est assure par la société américaine
Immunomedic Inc. Bien que ces résultats soient très prometteurs, la mise sur
la marche de ce médicament ne sera possible que si son efficacité
thérapeutique est prouve sur un plus grand échantillon de patients, lors
des essais cliniques de phase III.

- Pour en savoir plus, contacts :

  • Service de médecine humaine, université de Gottingen, Dr. Torsten Liersch,
    Robert-Koch-Str. 40, D-37075 Gottingen - tel : +49 551 39 6104
  • email : tliersch@gwdg.de

    - Sources : Dépèche idw, communiqué de presse du service de médecine humaine
    de université de Gottingen, 04/11/2005

    - Rédacteur : David Boucard, david.boucard@diplomatie.gouv.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.